L’activité bancaire sous régionale affiche de bonnes performances

0
365
cemac_siege

(BFI) – Malgré une nouvelle dégradation du portefeuille crédit en zone Cemac (Cameroun, Centrafrique, Congo, Gabon, Guinée équatoriale et Tchad), l’activité bancaire au premier semestre 2019 a affiché de bonnes performances. Tout ceci malgré une nouvelle dégradation de la qualité relative du portefeuille de crédit.

Le total agrégé des bilans s’est établi à 13 557 milliards de FCFA au premier trimestre de 2019, soit une progression de 7,6% par rapport au 31 mars 2018. Selon les états financiers de la Banque des États de l’Afrique centrale (BEAC), publiés mercredi 31 juillet, les indicateurs bancaires ont connu quelques évolutions.  

Ainsi, les crédits bruts ont quasiment stagné, 8301 milliards au premier trimestre de 2019 contre 8305 milliards à fin mars 2018. Les dépôts de la clientèle ont enregistré une nette progression et se sont établi à 9920 milliards en mars 2019 (84,2 % du total du bilan), en variation annuelle de 7,8%. La qualité relative du portefeuille de crédits s’est détériorée avec des créances chiffrées à 1816 milliards. Elles ont représenté 21,9 % des crédits bruts contre 19,5 % douze mois auparavant. La couverture des crédits par les dépôts a progressé de 136,3 % contre 123,7 % un an plutôt.

En conséquence, les opérations avec la clientèle ont dégagé un excédent de ressources de 2 640 milliards en mars 2019 contre 1762 milliards à la même période de 2018. Et enfin, l’excédent de capitaux permanents par rapport aux valeurs immobilisées, a connu une hausse de 37%, soit 587 milliards, contre 429 milliards à la même période.

À noter que la BEAC a souligné que le système bancaire de la zone CEMAC comptait 52 banques en activité au 31 mars 2019.

Parmi ces établissements financiers, 15 sont au Cameroun, 4 en Centre Afrique, 11 au Congo, 8 au Gabon, 5 en guinée Equatoriale et 9 au Tchad.

Par Omer Kamga

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here