La SCDP met en place un nouveau système de comptage des hydrocarbures mouvementés

0
158
Manzoua-Veronique-dg-scdp

(BFI) – A l’occasion d’un atelier récemment organisé à Yaoundé, Véronique Manzoua (photo), directrice générale de la Société camerounaise des dépôts pétroliers (Scdp), a annoncé qu’un nouveau système est mis en place au sein de l’entreprise, pour le comptage des hydrocarbures mouvementés.

« La mise en place d’une nouvelle génération de compteurs aux chargements et déchargements vise à fiabiliser le comptage des volumes et réduire les écarts y relatifs ; ce projet serait parvenu à son terme, n’eût été la Covid-19 », a affirmé la DG de la Scdp.

A cette nouvelle génération de compteurs, a-t-elle ajouté, l’entreprise prépare la mise en service des ponts-bascules aux centres gaz de Bonabéri (à Douala, la capitale économique du pays) et Yaoundé, afin de fiabiliser et sécuriser les quantités de gaz mouvementé.

En outre, la Scdp prépare actuellement une nouvelle plateforme technique et d’emplissage, et la mise en service d’un carrousel de bascules à Bonabéri, ainsi que l’amélioration des capacités de chargement du vrac.

L’installation de ces nouvelles infrastructures précède de nouveaux investissements de la Scdp qui a l’ambition, dans un premier temps, de construire 55 000 m3 de capacités de stockage supplémentaires pour les produits blancs et 2500 tonnes métriques (TM) pour le GPL (gaz domestique), à l’horizon 2031.

Avec Investir au Cameroun

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here