La fusion entre la Sogara et GOC n’aura pas lieu

0
199
SOGARA

(BFI) – Pour des raisons non élucidées, le gouvernement du Gabon vient de mettre fin au projet de fusion, en cours depuis 2019, entre la Sogara et Gabon oil company (GOC). L’objectif de cette fusion était le sauvetage de la Sogara, unique raffinerie du pays.

Le projet de fusion entre la Société gabonaise de raffinage (Sogara) et la Société nationale des hydrocarbures, Gabon Oil Company (GOC), annoncé en 2019, a été abandonné par le gouvernement, renseigne un communiqué officiel. Les raisons de cette renonciation ne sont pas évoquées.

La décision de fusionner ces deux structures étatiques avait été prise lors du Conseil des ministres du 13 juin 2019, présidé par le président de la République, Ali Bongo.

Cette fusion devait permettre de rentabiliser la seule raffinerie gabonaise. En fait, la Sogara depuis quelques années peine à sortir la tête de l’eau avec une baisse continue des volumes de pétrole traités. Entre 2018 et 2019, par exemple, les volumes traités ont baissé de 13,4%, passant de 779 951 tonnes métriques à 675 471 tonnes métriques. Aussi, les ventes de tous les produits pétroliers raffinés sur les marchés domestiques et extérieurs ont fortement régressé.

Fondée en 2011, l’entreprise pétrolière Gabon Oil Company est l’héritière de la Société nationale des hydrocarbures du Gabon (SNHG).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here