La filière banane violemment affectée par la crise sanitaire liée au coronavirus

0
136

(BFI) – Le coronavirus limite progressivement l’approvisionnement mondiale depuis l’Asie. En effet, dans le premier pays producteur de la région à savoir les Philippines, les mesures de confinement imposées par les autorités ont eu pour conséquence d’écarter les exploitants de leurs plantations. Au Cameroun, les exportations sont passées de 19 967 tonnes en mars 2019, à 13 891 tonnes en mars 2020, selon des données récemment publiées par l’Association Bananière du Cameroun.

Face à cette situation inédite, les acteurs craignent des pertes de récoltes importantes en l’absence d’une coupe régulière des régimes de fruits mûrs.

À ce facteur s’ajoutent la mise en quarantaine de nombreux centres de conditionnement de la banane et le ralentissement des transports qui entravent la chaîne logistique. Selon les prévisions de l’Association philippine des producteurs et exportateurs de bananes, rapportées par Bloomberg, les exportations du pays devraient ainsi chuter de 4 millions à 2,5 millions de tonnes entre la saison dernière et cette saison

Cette tendance à la baisse reste préoccupante aussi bien pour l’Asie dans la mesure où les Philippines représentent 90 % des expéditions totales que pour le marché mondial, dont 20 % de l’approvisionnement provient de ce pays.

Baisse des exportations au Cameroun

Les données récemment rendues publiques par l’Association Bananière du Cameroun (ASSOBACAM) rendent compte du fait que les exportations de bananes au Cameroun ont chuté de 6 076 tonnes en ce mois de mars 2020, comparé à la même période en 2019.

L’ASSOBACAM est une association qui assure la représentation et la défense des intérêts des producteurs vis-à-vis des tiers et des pouvoirs publics nationaux ou étrangers.

«Les exportations camerounaises de bananes sont passées de 19 967 tonnes en mars 2019 à 13 891 tonnes le mois dernier. Soit une baisse d’un peu plus de 6 000 tonnes», rapporte le quotidien bilingue national, Cameroon Tribune, dans sa parution du 9 avril 2020.

D’après le quotidien, l’ASSOBACAM a enregistré ce résultat à partir des principaux exportateurs que sont les Plantations du Haut Penja (PHP) et Boh plantations Plc (BP), les seules encore en activités dans le secteur au Cameroun.

Selon ces données sur lesquelles s’appuie notre confrère, les exportations de PHP ont chuté de 5 807 tonnes par rapport à la même période l’année dernière et celles de Boh plantations Plc, de 269 tonnes sur la même période.

Cette baisse de régime serait due à la pandémie du COVID-19 qui sévit et aux mesures de restrictions imposées dans les pays importateurs.

Pour rappel, les exportations mondiales de bananes à l’exclusion des bananes plantains, ont atteint le niveau record de 20,2 millions de tonnes en 2019. 

Omer Kamga

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here