La Côte d’Ivoire lance un appel à manifestation d’intérêt pour 5 blocs pétroliers

0
200
Abdourhamane Cissé
Abdourhamane Cissé, ministre ivoirien de l’énergie et des énergies renouvelables.

(BFI) – Le ministre ivoirien de l’énergie et des énergies renouvelables, Abdourhamane Cissé, vient de lancer un appel à manifestation d’intérêt pour 5 blocs pétroliers à l’occasion de la Semaine Africaine du Pétrole dénommée «Africa Oil Week» qui se tient à Cape Town en Afrique du Sud.

Selon le ministère ivoirien des hydrocarbures, « il s’agit des blocs CI-800 ; CI-801 ; CI-802 ; CI-102 ; CI-503 qui regorgent de forts potentiels et dont les données sont suffisantes pour une mise en exploitation rapide ».

Rassurant les investisseurs sur la nécessité d’investissements pétroliers dans le pays, la délégation ivoirienne a mentionné entre autres les reformes instituées au cours des 5 dernières années à savoir l’aménagement du Code Pétrolier de 1996 et la révision  des Contrats de Partage de Production (CPP) pour les adapter aux nouvelles exigences du secteur, la forte promotion pétrolière initiée, avec à la clé  47 Contrats de Partage de Production signés, y compris 4 contrats dans l’offshore ultra profond, la réalisation de plusieurs campagnes sismiques, ainsi que des forages d’exploration avec des découvertes d’indices d’hydrocarbures dont certaines sont en cours d’évaluation.

A cela s’ajoute l’amélioration de la gouvernance du secteur des hydrocarbures par un suivi effectif des obligations contractuelles.

Selon les données du ministère en charge des hydrocarbures, le bassin sédimentaire ivoirien a une capacité de production actuelle d’environ 38 000 barils/jour de pétrole brut et fournit 213 millions de pieds cubes/jour de gaz naturel.

Toutefois, la Côte d’Ivoire constitue un marché captif du gaz naturel et les besoins actuels et à venir pour satisfaire la demande nationale et l’exportation en électricité, sont de plus en plus importants, a précisé Ambroise Niamien, Conseiller technique du ministre en charge des hydrocarbures.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here