Justine Diffo, nommée Présidente du conseil d’administration de l’ART

0
352
Justine Diffo
Justine Diffo, nouvelle PCA de l'ART
(BFI) – Par décret présidentiel, le président de la République du Cameroun, Paul Biya, a nommé jeudi 30 Avril 2020 dernier Mme Justine Tchunkam, épouse Diffo, au poste de Présidente du Conseil d’administration de l’ART. Elle remplace Hessana Mahamat à ce poste.

En pleine crise de coronavirus au Cameroun, Paul Biya, le président de la République procède à des nominations. En effet, ce jeudi 30 avril 2020, il signe un décret important relatif à la nomination de Justine Tchunkam, épouse Diffo au poste de président du Conseil d’administration de l’Agence de régulation des télécommunications (ART). L’enseignante d’université remplace à ce poste remplace Hessana Mahamat.

Ce dernier entretenait depuis décembre 2019 des relations de plus en plus tendues avec le directeur général, le Pr Philémon Zo’o Zame. Parmi les points de leurs divergences, des nominations de responsables au sein de l’Agence. Les tensions entre les deux dirigeants avaient fini par s’étendre sur la place publique lorsque des courriers confidentiels signés du PCA s’étaient retrouvés partagés sur les réseaux sociaux. Finalement donc, le président de la République a tranché en nommant un nouveau PCA, en la personne du Pr Justine Diffo. La présidente du réseau More Women in Politics, a du pain sur la blanche. Difficile de savoir si cette nouvelle nomination va apporter de la sérénité au sein de l’instance qui régule les télécommunications au Cameroun.

Justine Diffo aura alors pour missions au sein de l’ART, de s’assurer que l’accès aux réseaux ouverts au public s’effectue dans des conditions objectives, transparentes et non discriminatoire, garantir une concurrence saine et loyale dans le secteur des télécoms et technologies de l’information et de la communication et bien d’autres.

La nouvelle responsable est une figure bien connue de la vie politique camerounaise. Davantage connue sous sa casquette de coordonnatrice du réseau More Women in politics, elle est également enseignante-chercheuse et donne des cours dans les universités camerounaises, dont l’Institut des Relations internationales du Cameroun (Iric). Aussi, en ses qualités de Directrice des Affaires Juridiques au ministère de la Communication et de Présidente du Conseil d’Administration de l’Observatoire Africain de la Pratique des Affaires, elle bénéficie donc d’une solide expérience administrative. Ce qui lui sera certainement indispensable dans le cadre de ses nouvelles fonctions au sein de l’ART.

Chelsea Etoho Agoumé

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here