Jean Ernest Ngallè Bibehè envisage promouvoir les projets porteurs dans le transport en 2020 au Cameroun

0
264
Ngallè Bibehe

(BFI) – Devant la commission des Finances et du Budget de l’Assemblée nationale, il y’a quelques jours, le ministre camerounais des Transports, Jean Ernest Masséna Ngallè Bibéhè (photo), a dévoilé les axes prioritaires de son département ministériel pour l’année 2020. Sur un budget total de 13,9 milliards FCFA, une enveloppe de 9,5 milliards sera consacrée à l’investissement, a-t-il indiqué.

Au titre de l’exercice 2020, le ministre Ngallè Bibéhè a inscrit, dans sa programmation budgétaire, « des projets porteurs dont la mise en œuvre vise à construire et à réhabiliter certaines infrastructures de transport, à renforcer la sécurité et la sûreté dans les différents modes de transport et à rendre disponibles les données météorologiques ».

Ainsi, dans le sous-secteur maritime, un accent sera mis sur l’exécution des travaux d’extension du port en eau profonde de Kribi dans sa deuxième phase, la réfection du sous-quartier maritime de Manoka, la mise en place d’une régie de dragage du chenal au port de Douala.

Dans le sous-secteur aérien, outre le plan de dynamisation de la compagnie aérienne nationale, Camair-Co, le ministère des Transports envisage de réfectionner les aéroports du Cameroun dans l’objectif d’arrimer ceux-ci aux normes prescrites par l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI).

En ce qui concerne le sous-secteur ferroviaire, le gouvernement compte procéder à l’acquisition d’un nouveau matériel roulant pour Camrail et actualiser son Plan ferroviaire national.

Par ailleurs, dans le sous-secteur routier, il est envisagé, entre autres, l’élaboration d’un programme spécifique dédié à la gestion de la route et de la sécurité routière pour réduire de façon considérable le nombre de morts sur les routes, la mise en place d’une stratégie de transport interurbain de masse.

Omer Kamga

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here