Initialement prévu en 2021, l’hôtel Radisson Blu Cameroun ouvrira en 2023

0
51
radisson_blu_bishoftu

(BFI) – Retardée par la pandémie du Covid-19, l’ouverture solennelle de la première enseigne Radisson Blu Douala est finalement prévue pour le premier trimestre 2023. « La pandémie du Covid-19 a eu un impact sur toute la chaîne de ce projet hôtelier », confie Erwan Garnier, le responsable du développement du groupe hôtelier international Radisson pour l’Afrique centrale et de l’Ouest, dans une interview publiée dans le magazine Investir au Cameroun de ce mois de novembre 2021.

Mais, en dehors de la pandémie du coronavirus, il y a eu des contraintes d’ordre technique. « Il s’agit d’un projet qui consiste en la reconversion d’un édifice appartenant à la Caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS). Lorsque le promoteur de ce projet a entamé les travaux, il s’est très vite rendu compte qu’il y avait un besoin de renforcement de la structure. Ce d’autant qu’il s’agit de transformation d’un projet résidentiel en projet hôtelier. Il fallait donc une refonte complète de l’organisation du bâtiment et ajouter de multiples étages, un bar et une piscine. Ces travaux permettent aujourd’hui d’avoir 180 chambres et appartements », explique M. Garnier

Fruit d’un partenariat public-privé (PPP) entre Financia Capital et la Caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS), l’entreprise publique en charge de la sécurité sociale, cet hôtel coûtera environ 25 milliards de FCFA, selon l’estimation contenue dans la convention avec l’Agence de promotion des investissements (API). Cette convention permet au projet de bénéficier des exonérations fiscalo-douanières sur 5 à 10 ans, conformément à la loi de 2013 (révisée en 2017) portant incitations à l’investissement privé en République du Cameroun.

Le Radisson Blu Hotel & Apartments Douala permettra à la capitale économique camerounaise d’être dotée de son premier hôtel cinq étoiles. Plus globalement, cette enseigne contribuera à renforcer l’offre hôtelière du pays, notamment sur le segment haut-standing. « Pour nous, ce n’est que le début de notre entrée dans le secteur de l’hôtellerie à Douala, parce que nous souhaitons bien y entrer avec d’autres marques de notre groupe. Bref, aussi bien à Yaoundé qu’à Douala, nous pensons qu’il est possible d’entrer avec plusieurs marques, plusieurs positionnements », souligne Erwan Garnier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here