Henri-Claude Oyima, PDG Holding BGFI : la force tranquille

0
343
Henri-Claude-Oyima

(BFI) – La désignation de BGFIBANK comme meilleure banque d’Afrique centrale à l’édition 2020 des Trophées African Banker, le 26 août en mode virtuelle, confirme tout le potentiel managérial d’Henri-Claude Oyima à la tête de cette institution bancaire. 

En effet, sa banque a atteint de nouveaux clients, en proposant de nouveaux services, en intégrant les personnes non bancarisées dans l’espace bancaire, en utilisant les nouvelles technologies et en contribuant à un secteur financier plus fort.

Présent actuellement dans 11 pays et fort de 20 sociétés, le Groupe BgfiBank est devenu au fil du temps, un groupe financier international multi-métiers : banque commerciale ; banque d’investissement ; services financiers spécialisés et assurance.

Si l’année 2020 ouvre, pour BGFIBANK, une nouvelle décennie pleine de défis et d’opportunités, l’exercice 2019 a une fois de plus été sanctionné par de bons résultats. La banque a affiché un bilan consolidé de 3134 milliards de FCFA en 2019, (stable par rapport au 31 décembre 2018), dans un contexte de durcissement des contraintes réglementaires, le Groupe a su maintenir ses fondamentaux.

Sur ses différentes zones d’implantation, BGFIBank finance des investissements structurants auprès des Etats et des grandes entreprises privées, opérant principalement dans les secteurs pétroliers, du BTP et des télécommunications. La trésorerie nette connaît également une hausse de 25% et s’élève à 348 milliards FCFA. Cette réserve de liquidités constitue un atout indéniable pour faire face aux aléas d’une conjoncture défavorable.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here