Gabriel Mbaïrobe fait le tour du propriétaire

0
713
MINADER

(BFI) – Le ministre de l’Agriculture et du Développement rural a effectué lundi une visite de prise de contact dans les différents services de son département à travers la ville de Yaoundé.

Une quête permanente de développement. C’est sous ce signe que Gabriel Mbaïrobe, place son mandat à la tête du ministère de l’Agriculture et du Développement rural (Minader). Et pour mener à bien cette stratégie, il a opté pour une approche participative. C’est dans ce sens qu’il a effectué lundi dernier, une visite des services centraux et déconcentrés de Yaoundé. Un tour du propriétaire qui l’a conduit consécutivement dans les services du ministre délégué, Clémentine Ananga Messina, dans les bureaux des conseillers techniques et à l’inspection générale ainsi qu’à la découverte des différentes directions.

Dans cet exercice, le ministre était accompagné, entre autres, du ministre délégué, du secrétaire général du ministère et des principaux directeurs. C’est l’air plutôt surpris, un brin enchantés et heureux que les personnels ont reçu la visite du patron des lieux. Car pour beaucoup, c’est la première fois de le voir de près. « J’ai pu me rendre compte que les bureaux sont exiguës et que les moyens manquent », a déclaré Gabriel Mbaïrobe.

Les programmes spécialisés figuraient également dans l’agenda de la visite ministérielle. Que ce soit au niveau du programme de réforme du sous-secteur engrais que de celui consacré au développement de la riziculture pluviale, il a pris connaissance des missions qui incombent à chacun d’eux, mais aussi des défis et des difficultés qu’ils rencontrent. Le ministre a longé les bâtiments annexes qui s’étendent jusqu’en contre-bas de l’immeuble abritant le ministère des Finances.

A chaque étape, il a prêté une oreille attentive, aux diverses situations avant d’émettre un avis. C’est ainsi que Gabriel Mbaïrobe souhaite une atmosphère et harmonieuse et sobre au sein du ministère. Mais d’ores et déjà, le ministre s’est dit satisfait de l’engagement qu’il a perçu chez l’ensemble du personnel. Ingrédients nécessaires pour l’impulsion de la révolution agricole voulue par le chef de l’Etat. La délégation a achevé sa visite par la délégation régionale du Centre, les directions des organisations professionnelles et le fonds semenciers situées respectivement aux quartiers Etoug-Ebe et Mvog-Mbi.

Par Christian Trésor Adong Baliaba

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here