Gabon : L’industrie des assurances frappées par la crise

0
427
assurances-secteur

(BFI) – L’année 2018 n’aura pas été le « grand cru » pour le secteur gabonais des assurances.

Selon les chiffres de la direction générale de l’Economie et de la Politique fiscale, le secteur a été marqué par un recul du volume des primes collectées, dû principalement à la morosité du marché.

Cette contre-performance s’explique par la contraction du volume global des émissions dans les branches Non-Vie et Vie.

Ainsi, le chiffre d’affaires consolidé a chuté de 21,3% pour se situer à 37,05 milliards de FCFA au troisième trimestre 2018 comparativement à la même période de l’exercice précédent.

S’agissant du montant total des commissions versées aux intermédiaires d’assurance, elle s’est replié de 26,5% à 4,06 milliards de FCFA au troisième trimestre 2018.

Ainsi, les commissions Non Vie et Vie ont fléchi respectivement de 27,3% à 3,83 milliards de FCFA et de 8% à 230 millions, en lien avec le faible volume de nouvelles affaires apportées aux compagnies d’assurance.

En termes de parts de marché, les groupes OGAR, NSIA et AXA se répartissent 77% du chiffre d’affaires du secteur sur la période sous-revue.

Source : Félix Victor Dévaloix

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here