Exploitation Pétrolière : Perenco et SNH obtiennent une autorisation exclusive pour 20 ans au Cameroun

0
999
perenco-app

(BFI) – Le président de la République du Cameroun, Paul Biya, vient de signer le 8 janvier 2019, un décret instituant une autorisation exclusive d’exploitation pour hydrocarbures liquides dénommées «Moabi», au profit de l’association Perenco Cameroon et la Société nationale des hydrocarbures (SNH).

Dans le cadre de cette autorisation, Perenco obtient une part de 75% et la SNH, 25%. Le périmètre de l’autorisation exclusive d’exploitation « Moabi » d’une superficie de 137,13 km² est constitué d’un seul bloc dans le bassin sédimentaire du Rio del Rey. L’autorisation est valable pour une période fixée à 20 ans. A la demande de la société concernée, cette autorisation peut être renouvelée une seule fois, pour une période de 10 ans.

En termes d’obligations, Perenco, dans le cadre de l’autorisation exclusive d’exploitation « Moabi », doit mettre chaque année civile à la disposition de l’Etat, 150 000 dollars (environ 86 millions FCFA) pendant les phases de développement et d’exploitation pour la formation professionnelle dans le domaine pétrolier, de ressortissants camerounais de toutes qualifications ne faisant pas partie de son personnel.

Perenco opère au Cameroun depuis 1993, en étroite collaboration avec la Société Nationale des Hydrocarbures (SNH). Les opérations de production de Perenco au Cameroun proviennent des concessions de Rio del Rey, Moudi et du terminal offshore Ebome. Perenco y gère également quatre contrats de partage de production : deux sont en production (pétrole au nord de Dissoni et gaz au sud de Sanaga) et deux sont en phase d’exploration (Elombo dans le bassin de Douala Campo et Moabi dans le bassin de Rio del Rey).

Par Bouba Yankréo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here