Entre 2018-2019, le fisc camerounais a perçu plus de 100 milliards de recettes forestières

0
198
Forêt

(BFI) – La direction générale des impôts informe que, sur la période 2018-2019, les entreprises forestières au Cameroun ont eu un rendement fiscal de 100,3 milliards de FCFA. Soit 50,9 milliards en 2018 et 49,4 milliards de FCFA en 2019.

Le détail des paiements des entreprises du secteur des forêts montre que la redevance forestière annuelle (RFA) est le principal prélèvement spécifique acquitté par ces dernières. En effet, indique la DGI, en 2018, ce prélèvement était de 15,9 milliards, soit 31,2% des paiements globaux. En 2019, ces chiffres sont en légère baisse. La RFA payée diminue légèrement pour se situer à 15,1 milliards, soit une baisse de 5,0%.

« Cette légère baisse de la RFA payée s’explique prioritairement par l’arrivée à expiration de certaines ventes de coupe et le non renouvellement d’autres. Par ailleurs, l’on note également le cas des titres attribués par voie de vente aux enchères de bois sur pied, processus au cours duquel les offres financières sont moins importantes que celles enregistrées lors l’attribution par la Commission interministérielle dédiée », explique l’administration fiscale.

La taxe d’abattage, elle, a connu un rendement amélioré dû au relèvement de son taux qui est passé de 2,5% en 2018 à 4% en 2019. Son rendement progresse de 38,1%, passant de 6,3 milliards en 2018 à 8,7 milliards en 2019. Son poids dans les impôts des forestiers est également en hausse de près de 5 points, soit 12,4% en 2018 contre 17,1% en 2019.

Omer Kamga

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here