Entre 2015 et 2019, le Cameroun a importé pour 372 milliards Fcfa de produits pharmaceutiques

0
196
Luc-Magloire-Mbarga-Atangana
Lu Magloire Mbarga Atangana, Ministre du Commerce
(BFI) – C’est ce que révèle un exposé du ministre du Commerce sur la stratégie de promotion des produits camerounais dans l’optique de la réduction des importations.

Le volume des produits pharmaceutiques importés sur le territoire camerounais a coûté la somme de 372 milliards de FCFA sur une période de trois ans, allant de 2015 à 2017 selon un exposé du ministre du Commerce sur « La stratégie de promotion des produits camerounais dans l’optique de la réduction des importations ».  Ce qui correspond, à en croire Luc Magloire Mbarga Atangana, à une importation annuelle estimée en moyenne à 120 milliards de FCFA.

La plupart de ces médicaments proviennent de l’Union européenne pour des achats estimés à 80 milliards FCFA. Des continents comme l’Asie et l’Amérique absorbent un peu plus de 13 milliards de FCFA.  « Nul doute, ces importations, ont un coût élevé pour notre économie », déplore le membre du gouvernement.

Pour tenter de résorber le problème, son homologue du ministère de la Santé publique, Dr Manaouda Malachi, a signé le 17 juillet 2019 une lettre circulaire relative à l’interdiction d’importation directe des produits pharmaceutiques par les pharmaciens d’officine, sans obtention préalable d’une autorisation d’importation du ministère de la Santé publique et d’une autorisation de mise sur le marché (AMM) dudit produit.

A cet effet, le Minsante recommande aux différents acteurs de la chaîne en l’occurrence le Conseil national de l’Ordre des pharmaciens du Cameroun, le Syndicat des pharmaciens d’officines du Cameroun…de mettre fin à ces pratiques, qui sont de nature à favoriser le trafic, la vente illicite du médicament et le développement du secteur informel, sous peine d’une suspension d’agrément pour les contrevenants. Tout en rappelant que l’importation des produits pharmaceutiques relève de la compétence des établissements de distribution en gros régulièrement agréées et assimilés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here