En difficulté avec son assureur, Camair Co peine à relancer ses activités

0
97
Camair Co

(BFI) – Camair-Co annule les vols prévus ce 16 octobre, date annoncée de la reprise des opérations. C’est le deuxième faux décollage après celui de lundi dernier. On évoque des soucis avec l’assurance. La flotte étant inactive, la compagnie a pris location d’un Boeing 737-300 ukrainien arrivé au Cameroun depuis le 25 septembre.

Alors que la reprise des vols de Camair Co était attendue ce 16 octobre 2020, après un premier report survenu le 12 octobre 2020, la compagnie aérienne publique camerounaise a annoncé, le 15 octobre au soir, un nouveau report de la reprise de ses activités, « pour des raisons indépendantes de sa volonté ». Pour justifier le blocage de la reprise de l’exploitation de la compagnie, dont les activités sont suspendues depuis 8 mois, le directeur général, Louis Georges Njipendi Kouotou, a fait une déclaration à la presse plus tard dans la soirée. « Les formalités administratives liées à la Global Aviation Insurance, en cours de finalisation, ont connu un rallongement des délais du fait des procédures nouvelles consécutives à la pandémie du Covid-19, compromettant ainsi la programmation initiale. La reprise des vols est reportée à une date qui sera communiquée en tenant compte de la finalisation des diligences chez l’assureur », a-t-il indiqué.

En clair, après avoir loué un Boeing 737 et un équipage ukrainien, pour la reprise de ses activités, la compagnie publique camerounaise éprouve des difficultés à souscrire la police d’assurance exigée en matière de transport aérien. Au demeurant, si le DG de Camair Co excipe le rallongement des délais des procédures à cause de la pandémie du coronavirus, l’assureur, lui, semble beaucoup plus invoquer la prudence des compagnies de réassurance.

En effet, présent aux côtés du DG de Camair Co au cours de la déclaration à la presse le 15 octobre dernier, Thierry Kepeden, le DG de la filiale au Cameroun du groupe AXA, a expliqué que la situation sur le marché de l’assurance aviation est désormais très tendue, en raison des ravages de la pandémie du Covid-19. Ce dernier a ensuite confié qu’il travaillait à « convaincre » les réassureurs sur le cas Camair Co.

La situation que vit la compagnie aérienne camerounaise sur le marché mondial de l’assurance aviation est-elle liée à ses nombreuses difficultés à la fois financières et opérationnelles ? En tout cas, en attendant la reprise effective de ses vols, dont la date est désormais inconnue, Camair Co présente toujours le visage d’une compagnie au bord de la faillite. Avec un endettement abyssal (plus de 110 milliards de FCFA), de nombreux mois d’arriérés de salaires (au moins quatre), 65% des effectifs en chômage technique, une flotte clouée au sol, et des pertes financières cumulées, qui dépassaient largement 100 milliards de FCFA au premier trimestre 2020.

Placide Onguéné

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here