En 2023, la Côte d’Ivoire annonce la mise en place d’un mécanisme de traçabilité totale de son cacao

0
47
CACAO

(BFI) – La Côte d’Ivoire, premier producteur et exportateur de cacao au monde, annonce la traçabilité totale de son principal produit d’exportation dès la campagne de commercialisation 2023-2024.

« En Côte d’Ivoire, tout le cacao produit sera traçable depuis le champ de l’exploitant jusqu’à l’usine des exportateurs dès la saison 2023-2024« , annonce le directeur général du Conseil café-cacao (CCC, organe étatique de gestion de la filière), Yves Brahima Koné, dans une note d’information à moins de dix jours de l’ouverture de la campagne 2022-2023.

Ce programme de traçabilité lancé depuis trois ans entend parvenir à terme à un système de suivi intégral du cacao depuis les plantations jusqu’aux principaux ports d’exportation en vue d’assurer une cacaoculture durable et satisfaire aux exigences environnementales internationales. Ce système a démarré avec le recensement des cacaoculteurs et d’autres acteurs de la chaîne d’approvisionnement et leur identification par des numéros d’enregistrement.

D’un coût de 6,5 milliards de francs CFA (10 millions de dollars), l’opération de recensement des producteurs et de leurs vergers a touché quelque 993.000 agriculteurs répertoriés et cultivant plus de 3,2 millions d’hectares du binôme cacao-café. La distribution des cartes d’exploitants café-cacao a démarré le 6 avril et les bénéficiaires devraient pouvoir profiter des nombreuses fonctionnalités offertes par cette carte à paiement numérique pour « renforcer leur professionnalisation et sécuriser leurs revenus« , selon le directeur général du CCC.

La Côte d’Ivoire a produit deux millions de tonnes de fèves de cacao, soit 40% de l’offre mondiale, lors de la campagne 2020-2021. L’économie cacaoyère fournit 40% des recettes d’exportation du pays et, sur 23 millions d’habitants en Côte d’Ivoire, la filière café-cacao fait vivre environ six millions de personnes.

Placide Onguéné

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here