Emprunt obligataire : Le Gabon choisit Attijariwafa Bank pour lever 100 milliards de francs CFA

0
364
Attijariwafa-bank

(BFI) – L’État gabonais veut mobiliser 100 milliards de francs CFA au deuxième semestre de 2019, à travers un emprunt obligataire. Pour atteindre cet objectif, le pays choisit Attijari securities central africa (Asca), filiale d’Attijariwafa Bank.

L’Etat gabonais vient de lancer un nouvel emprunt obligataire de 100 milliards de FCFA dans l’optique, apprend-on officiellement, de financer son déficit budgétaire et ainsi pouvoir réaliser des projets d’investissements programmés dans le pays. Mais à l’analyse, c’est au Cameroun que se joue le destin de ce nouvel appel public à l’épargne initié par les pouvoirs publics gabonais.

D’abord, l’arrangement de cette opération de levée de fonds a été confiée à Attijari Securities Central Africa (ASCA), un gestionnaire d’actifs financiers crée en février 2016 au Cameroun par le groupe bancaire marocain Attijariwafa Bank.

Principal investisseur non bancaire actif sur le marché des titres publics de la Banque centrale des Etats de la Cemac (BEAC), ASCA est également le chef de file du syndicat de placement constitué pour l’appel public à l’épargne de l’Etat gabonais.

Ensuite, dans la charrette des placeurs, le gestionnaire d’actifs du groupe Attijariwafa Bank en Afrique centrale, agira aux côtés de trois banques installées au Cameroun, sur les sept que compte le syndicat de placement du nouvel emprunt obligataire gabonais.

Il s’agit de SCB Cameroun, la filiale locale du groupe bancaire marocain ; d’Afriland First Bank, une institution bancaire à capitaux majoritairement camerounais ; et d’UBA Cameroun, la filiale camerounaise du groupe bancaire nigérian contrôlé par le milliardaire Tony Elumelu.

A côté du Cameroun, qui est le principal animateur du marché des capitaux dans la zone Cemac, le succès de l’emprunt gabonais sus-mentionné repose essentiellement, au plan opérationnel, sur le groupe bancaire marocain Attijariwafa Bank. En effet, en plus de l’arrangeur et de SCB Cameroun, deux autres filiales de ce groupe bancaire font partie du syndicat de placement de l’emprunt obligataire gabonais baptisé « EOG 6,25% Net 2019-2024 ».

Il s’agit notamment de l’Union gabonaise de banque et du Crédit du Congo. En clair, pour cet emprunt obligataire gabonais, qui fait intervenir sept établissements bancaire et non bancaire, le groupe Attijariwafa Bank fait intervenir, lui tout seul, trois de ses filiales et sa société en charge de la gestion d’actifs.

A propos de ASCA

Dotée d’un capital de 1,32 milliard de francs CFA, Asca est la banque d’investissement du Groupe Attijariwafa Bank pour la sous-région Afrique centrale. Elle intervient dans les opérations financières, l’intermédiation boursière, la gestion des actifs (Asset management) et le conseil en investissement.

Asca est également spécialisée dans les activités de négociation, de placement, de tenue de comptes titres, de réception et transmission d’ordres, de gestion de portefeuille, de conseil en investissement financier, de démarchage financier aux institutionnels privés et publics.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here