Ecobank va accompagner les Fintechs africaines dans le développement de solutions innovantes

0
216
ecobank

(BFI) – Ecobank, le groupe bancaire panafricain basé à Lomé, a annoncé le lancement d’une sandbox, un mécanisme de sécurité informatique, qui permettra aux partenaires et aux Fintechs du continent d’accéder à son interface de programmation d’applications (API), pour le développement de solutions dans les 33 pays africains où elle opère.

Cette initiative, vise essentiellement à promouvoir le développement des solutions innovantes notamment l’E-Banking au niveau continental d’où la nomination, il y a quelques mois en 2019, par Ecobank, de Djiba Diallo en tant que conseillère senior en Fintech du groupe.

Pour Ade Ayeyemi, PDG du groupe, cette sandbox « est une indication supplémentaire qu’Ecobank croit fermement que la banque numérique est l’avenir, et que l’avenir c’est maintenant. D’où notre engagement à faire entrer l’Afrique dans la nouvelle ère de la Banque. » Pour le conseiller principal en Fintech du Groupe, cet outil « créera une grande voie de collaboration entre Ecobank et les Fintechs, et leur donnera la possibilité d’innover davantage tout en développant la capacité d’un écosystème Fintech plus large sur le continent ».

Pour sa part, Djiba Diallo, Conseiller Senior en Fintech pour le Groupe, a déclaré : « cette initiative permettra de créer d’importantes opportunités de collaboration entre Ecobank et les Fintechs, de donner à nos partenaires la chance de multiplier les innovations et de renforcer les capacités de l’écosystème élargi des Fintechs sur le continent ».

Notons que 5 fintechs africaines ont été présélectionnées pour la phase pilote : InTouch (Sénégal), Flutterwave (Nigeria), Africa’s Talking (Kenya), Callme2Work (Kenya), et Esicia Ltd (Rwanda).

André Noir

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here