Dix mille fonctionnaires fictifs Camerounais rayés du fichier solde

0
353
MINFI

(BFI) – Au Cameroun, un peu plus de 10 000 agents publics fictifs ont été découverts et supprimés du fichier solde de l’Etat, permettant au Trésor de réaliser une économie de 30 milliards de Fcfa.

Le phénomène des fonctionnaires fantômes est toujours bel et bien présent au Cameroun, et ce, en dépit des innombrables appels lancés par le gouvernement. Plus de 10 000 agents fictifs ont été repérés et rayés des listes de l’Etat dans le cadre du comptage physique du personnel de l’État (Coppe), lancé en avril 2018. Des personnes soit décédées, soit non recensées par l’Etat.

Cette exclusion massive des bordereaux de paiement, si elle a pour mérite de donner un coup de balai plus que nécessaire dans le fichier de l’Etat, permet également au Trésor de réaliser une économie annuelle de près de 30 milliards de Fcfa.

En juillet 2018, la deuxième phase du comptage physique avait permis de détecter quelque 44 000 fonctionnaires présumés fictifs ou décédés et dont les salaires étaient perçus par des tiers.


Pour 2019, les salaires, primes, pensions et autres avantages du service public devraient constituer une masse salariale de 1058 milliards de Fcfa, en hausse de 3,32% par rapport à l’année dernière.

Par Omer Kamga

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here