Développement économique: le Cameroun et l’UE cherchent la voie

0
276
Cameroun - UE
Délégation camerounaise aux échanges

(BFI) – La réflexion était au centre des travaux du 1er dialogue économique structuré tenu le 25 juin 2019 à l’hôtel Hilton de Yaoundé, entre les membres du gouvernement camerounais et des représentants des États membres de l’Union européenne.

Favoriser la compréhension mutuelle sur les priorités du gouvernement camerounais en matière de développement économique. C’est l’objectif du 1er dialogue économique structuré ouvert ce mardi entre le Cameroun et l’Union européenne. En effet, les défis sécuritaires et infrastructurels à relever par le pays, nécessitent des priorités d’investissement. Mais aussi des réformes structurelles et des ajustements budgétaires.

Choix des partenaires stratégiques

À l’heure où le Cameroun fait face à de nombreux défis en matière de développement, il devra compter sur l’apport des pays partenaires de bonne foi afin de mener à bien ses projets d’investissements prioritaires. Par exemple, l’Union européenne avec laquelle le gouvernement vient d’engager un dialogue économique structuré. Objectif : susciter une compréhension de sa politique de développement économique et de renforcer leur coopération.

Secteurs porteurs de croissance

Dans son exposé, le ministre de l’Économie, de la planification et de l’aménagement du territoire, Alamine Ousmane Mey, a présenté ces secteurs ainsi qu’il suit :
– Les infrastructures de transport qui occupent une place de choix, car elles constituent l’élément clé de la compétitivité de l’économie et de l’environnement des affaires,
– Les infrastructures énergétiques et de télécommunications tiennent à cœur le gouvernement dans sa politique de développement à moyen terme.

Pour le chef de délégation de l’Union européenne, Hans Peter Schadek, les priorités de la nouvelle alliance Afrique-Europe.  Décidées en 2018, elles consistent en l’investissement privé, la création d’emplois et les échanges commerciaux.

Par Omer Kamga

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here