Des centaines de professionnels de la finance africains assistent à l’académie de la microfinance et des services bancaires instituée par la BEI

0
105

(BFI) – Abidjan accueille le premier échange sur les meilleures pratiques bancaires qu’organise la BEI en Afrique de l’Ouest et en Afrique centrale ; Les gouverneurs des banques centrales d’Afrique occidentale et centrale vont évoquer tout particulièrement les défis dans le domaine de la finance ; L’académie 2021 de la microfinance et des services bancaires aux PME fait suite à la formation de plus de 40 000 professionnels de la finance organisée par la BEI en Afrique ces 7 dernières années ; Des experts du domaine partageront leurs expériences et leurs solutions pour renforcer le financement de l’agriculture et le financement intégrant la dimension du genre, la transition numérique et la compréhension des risques climatiques.

Des dirigeants et des experts du monde de la finance et de la banque de toute l’Afrique occidentale et centrale vont participer à l’académie 2021 de la microfinance et des services bancaires aux PME, que la Banque européenne d’investissement organise pour la première fois dans la région. Plus de 1000 participants du secteur bancaire, de la microfinance et du financement du développement, issus de 67 pays, partageront leur expérience technique et pratique en vue d’améliorer l’accès des petits exploitants, des entrepreneurs et des entreprises aux financements, dans le cadre de cet événement virtuel intégralement bilingue.
« La Banque européenne d’investissement sait combien il importe de veiller à ce que le financement du secteur privé permette un développement économique et social pérenne. Cette première académie de la microfinance et des services bancaires aux PME organisée par la BEI en Afrique de l’Ouest et en Afrique centrale réunit des partenaires qui partagent le même objectif à long terme de renforcer la résilience et d’offrir des débouchés économiques et sociaux aux populations locales, aux petits exploitants agricoles et aux entrepreneurs de toute l’Afrique. S’appuyant sur un précédent partage des meilleures pratiques qui a renforcé les compétences spécialisées de plus de 40 000 professionnels africains de la finance au profit de nombre d’entrepreneurs et de petits exploitants agricoles, cette académie sera couronnée de succès, j’en suis convaincu », a déclaré Ambroise Fayolle, vice-président de la Banque européenne d’investissement.

Inaugurée par Jobst von Kirchmann, ambassadeur de l’Union européenne en Côte d’Ivoire et accueillie par la représentation régionale de la Banque européenne d’investissement en l’Afrique de l’Ouest, sise à Abidjan, cette académie de la microfinance et des services bancaires sera l’occasion pour l’Afrique et ses partenaires financiers internationaux de partager leur expérience en matière de soutien à la résilience économique, afin de relever les défis engendrés par la pandémie de COVID-19, accélérer la transition numérique et les opérations de finance verte et améliorer l’accès des femmes, des populations isolées et des groupes vulnérables aux financements.
Pendant deux jours, des experts de grandes institutions financières et de la BEI, ainsi que des partenaires de Making Finance Work for Africa (MFW4A) partageront des informations concrètes et des meilleures pratiques techniques afin de renforcer encore l’accès aux financements et de faciliter les investissements dans des secteurs ciblés, notamment dans l’atténuation des changements climatiques et l’adaptation à leurs effets, le social, l’égalité des sexes et la promotion de l’innovation et des technologies numériques.

Les gouverneurs des banques centrales de toute l’Afrique de l’Ouest et de l’Afrique centrale participeront également et débattront des défis actuels et des tendances en matière de services financiers.

Élargir l’échange fructueux des meilleures pratiques bancaires à l’Afrique de l’Ouest et l’Afrique centrale

L’académie 2021 de la microfinance et des services bancaires aux PME est organisée pour la première fois en Afrique de l’Ouest et en Afrique centrale par la Banque européenne d’investissement. Elle fait suite aux académies précédentes tenues en Afrique de l’Est et en Afrique australe depuis 2016 et à une formation consacrée aux meilleures pratiques, destinée à plus de 40 000 professionnels des services financiers venus de tout le continent.

Les professionnels du secteur bancaire, les PME du secteur privé et les clients de la microfinance de toute l’Afrique bénéficient déjà d’une gestion des opérations dédiée, d’une gestion des risques bancaires et d’une formation spécialisée fournie par la Banque européenne d’investissement, grâce à ses programmes d’assistance technique mis en œuvre dans toute l’Afrique.

Au cours de la dernière décennie, la BEI a dispensé une formation spécifique aux professionnels de la finance issus de 288 banques et partenaires de la microfinance, renforçant ainsi les compétences professionnelles permettant de mieux servir les entrepreneurs, les petits exploitants et les réfugiés sur tout le continent.

Induire une transformation radicale grâce à un meilleur accès aux financements

L’académie 2021 de la microfinance et des services bancaires aux PME permettra aux professionnels internationaux et africains du secteur bancaire et de la microfinance, issus d’Afrique occidentale et centrale, de partager leurs idées et les toutes dernières bonnes pratiques bancaires. L’expérience acquise lors des académies précédentes de Nairobi et de Pretoria a montré qu’une coopération et un partage d’idées plus intenses sont essentiels pour élargir l’accès de segments du marché ciblés à des financements qui permettent de surmonter les principales difficultés et d’accélérer les investissements à fort impact.

Les participants échangeront leurs expériences et leur savoir-faire sur les questions suivantes : le financement de l’action pour le climat, l’intensification de la transition numérique, la meilleure prise en compte, par les financements, des besoins des entrepreneurs privés, des petits exploitants et du secteur agricole, et la façon de veiller à ce que les femmes chefs d’entreprise et les entreprises dirigées par des femmes puissent surmonter les obstacles bancaires.

Les intervenants souligneront également comment les institutions financières renforcent les investissements dans le numérique afin d’améliorer la prestation des services financiers, l’établissement de rapports sur la durabilité et les notations environnementales et sociales.

58 ans de soutien de la BEI à la croissance du secteur privé et à l’investissement porteur de transformations en Afrique

Ces dernières années, la Banque européenne d’investissement a collaboré avec des partenaires financiers d’Afrique de l’Ouest et d’Afrique centrale, dont Baobab, ECOBANK, Microcred, KAFO Jiginew, BDEAC, Société Générale, Commercial Bank of Cameroon et PRO PME pour améliorer l’accès à des financements spécialisés et ciblés.

La BEI soutient le développement du secteur financier en dispensant une assistance technique à des intermédiaires financiers et à des bénéficiaires finals du secteur privé afin de renforcer leurs compétences financières et de gestion.

Des programmes récents ont offert un appui ciblé à des établissements bancaires africains. On peut notamment citer le partenariat récent entre la BEI et le Fonds monétaire international visant à appuyer le développement du secteur financier sur le continent : la formation en ligne organisée conjointement par la BEI et le FMI sur l’inclusion financière et le développement du secteur financier.

En offrant une assistance technique spécialisée et en favorisant une coopération plus étroite avec ses partenaires à travers le continent, la Banque européenne d’investissement contribue à léguer un héritage durable de renforcement des capacités locales et même de renforcement des compétences techniques afin de faire en sorte qu’un meilleur accès aux financements permette de surmonter les défis quotidiens auxquels sont confrontées les petites entreprises africaines.

La Banque européenne d’investissement, qui a pour actionnaires directs les 27 États membres de l’UE, est la plus grande banque publique internationale au monde.

La BEI intervient dans toute l’Afrique depuis 1965 et a mis, l’année dernière, 5 milliards d’EUR à disposition en faveur d’investissements privés et publics sur l’ensemble du continent.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here