Départ à la retraite de Louis Yinda, le patron de la Société sucrière du Cameroun

0
809

(BFI) – Le Président-directeur général (PDG) de la Société sucrière du Cameroun (Sosucam), Louis Yinda, quittera ses fonctions en décembre prochain après 18 ans à ce poste, a-t-on appris à l’issue d’une session du conseil d’administration de l’entreprise tenue mercredi à Yaoundé.

Aujourd’hui âgé de 70 ans, Louis Yinda cèdera la place au Français Alexandre Vilgrain en posture cette fois de directeur général, et ce dernier sera secondé par son compatriote Gilles Drouin et le camreounais Samuel Libock.

Des sources internes au sein de la Sosucam soufflent que ce changement dans le top management de la filiale était prévisible, car cette décision avait été annoncée aux administrateurs, à Paris, depuis le 14 novembre dernier par le groupe français Somdiaa, qui détient 72% du capital de la Sosucam.

La retraite du PDG de Sosucam intervient au moment même où l’entreprise lance à peine une nouvelle campagne sucrière, au cours de laquelle elle compte produire près de 130 000 tonnes de sucre. Plus de 7 000 emplois directs seront créés en cotraitance avec des petites et moyennes entreprises. A terme, 22 000 hectares de canne à sucre seront récoltés sur les deux sites de Mbandjock et Nkoteng. 1,4 million de tonnes de cannes seront coupées, transportées et broyées dans ces deux usines.

Créée en 1964, la Sosucam, qui cultive 18.700 hectares de plantations de canne à sucre dans les localités voisines de Mbandjock et Nkoteng (Centre), produit 130.000 tonnes annuels de sucre et quelque 8000 emplois directs et indirects.

Par Christian Trésor Adong Baliaba

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here