Congo Telecom recherche de nouveaux partenaires financiers pour sa transformation

0
53

(BFI) – Depuis avril 2020, Congo Telecom a un nouveau directeur général. En janvier dernier, il a présenté son ambitieux projet de transformation profonde de l’opérateur historique. Il a depuis lors engagé diverses actions pour concrétiser ses ambitions. 

Yves Castanou (photo), le directeur général Congo Telecom, a révélé à Léon Juste Ibombo, le ministre des Postes, des Télécommunications et de l’Economie numérique, son intention de mobiliser des fonds auprès de partenaires financiers pour développer l’opérateur télécoms historique du Congo. Il a échangé avec le ministre lors de la visite que ce dernier a effectuée, vendredi 15 octobre, dans les locaux de l’entreprise télécoms publique à Brazzaville.

Le directeur général de Congo Telecom a affirmé qu’il a discuté avec « le ministre de tutelle pour voir comment ouvrir le capital de l’entreprise à des acteurs privés nationaux pour nous permettre d’être plus performants. Notre vision est de faire de notre société nationale le premier opérateur de téléphonie au Congo ».

Les financements que recherche Yves Castanou pour Congo Telecom lui permettront de mettre en œuvre les différents axes de sa stratégie quinquennale de relance de l’opérateur historique baptisé TRANSFORM. A travers sa vision de développement de Congo Telecom, le directeur général veut offrir aux clients, opérateurs, entreprises, et au grand public des offres adaptées et de qualité, améliorer l’expérience client, construire une image de marque de Congo Telecom, réduire les coûts et les charges avec les fournisseurs, bâtir une équipe forte via des formations.

Lors de la présentation de cette stratégie en janvier 2021, Yves Castanou avait souligné que la vision de Congo Telecom est « d’être présent dans chaque foyer, dans chaque entreprise afin de fournir des services de classe mondiale à des prix accessibles ». Vendredi dernier, il a déclaré que « l’objectif, c’est atteindre au moins quinze mille abonnés Internet en illimité d’ici à la fin de l’année. Nous visons trois cent mille abonnés d’ici à cinq ans ». 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here