Congo : évolution positive de la dette, selon le Fmi

0
317
Alex Segura-Ubiergo - Chef de délégation du Fonds monétaire international (FMI) à Brazzaville

(BFI) – Au terme d’une semaine de travail avec la partie congolaise, le Chef de délégation du Fonds monétaire international (FMI) à Brazzaville, Alex Segura-Ubiergo a déclaré que la situation de la dette congolaise s’améliore. Parce que, selon lui, l’économie, de façon globale, commence à reprendre, grâce au secteur pétrolier. D’où, une évolution plus positive que prévue de la dette.

Toutefois, Alex Segura-Ubiergo a souligné que la dette publique congolaise reste encore insoutenable.

« Il faut donc poursuivre les discussions avec les créanciers extérieurs pour trouver des solutions », a recommandé le Chef de Mission du FMI.

«Nous avons observé une reprise de la situation globale par rapport au secteur pétrolier. Cependant, il y a un taux de croissance faible dans le secteur hors-pétrole qui se trouve dans une situation difficile », a-t-il ajouté.

Selon lui, les autorités congolaises ont exprimé leur souhait de mobiliser plus de recettes dans ce secteur et ont consenti de gros efforts dans la gestion des finances publiques et la gouvernance.

« Nous avons partagé avec les autorités congolaises notre opinion sur certaines réformes qui pourraient être mises en œuvre rapidement », a précisé Alex Segura-Ubiergo tout en rappelant qu’un des éléments de sa mission a porté sur la mise à jour du Cadrage macroéconomique (c’est-à-dire l’état d’exécution du budget, la situation de la croissance, de l’inflation,…). Un exercice nécessaire pour avoir un Rapport à jour.

«Nous allons rentrer à Washington, rédiger notre Rapport qui sera positif sur l’état d’avancement des discussions. Il y aura une discussion interne pour voir quand l’Accord tant attendu avec le FMI sera finalisé », a conclu le Chef de Mission du FMI dans la capitale congolaise.

Par Paul Nkala

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here