Commercial Bank-Cameroun envisage ouvrir son capital aux investisseurs

0
160
CBC

(BFI) – Sous contrat de performance avec l’Etat du Cameroun depuis 2018, Commercial Bank-Cameroun (CBC), informe qu’elle a fructifié le capital qui avait été mis à disposition par l’État.

Ainsi, indique CBC, son capital a quasiment doublé. « De 12 milliards de FCFA de capital initial, nous sommes aujourd’hui à 23 milliards de FCFA de fonds propres », se félicite la banque. Pour y arriver, elle a mis en place, depuis 2018, une nouvelle structuration de ses activités avec une refonte des procédures, intégrant des outils de monitoring des risques et d’amélioration.

Avec des fonds propres de 23 milliards de FCFA en 2020, CBC a ainsi dépassé de près de 8 milliards de FCFA les objectifs fixés dans le cadre du contrat de performance en vigueur depuis deux ans. En effet, l’État a exigé de cette banque sortie de restructuration en 2016, des fonds propres nets corrigés de 15,529 milliards FCFA en 2020 contre 12,016 milliards en 2017 ; 12,937 milliards en 2018 et 14,097 milliards en 2019.

En outre, un triple objectif a été assigné à CBC : « asseoir dans l’établissement un cadre de gouvernance conforme aux bonnes pratiques ; parvenir à une consolidation de l’assise financière de la banque au regard des normes prudentielles en vigueur ; préparer l’ouverture du capital de la banque au profit des investisseurs crédibles, conformément à l’engagement de l’État, actionnaire majoritaire ». Avec désormais des fonds propres de 23 milliards de FCFA, l’ouverture du capital de CBC est possible.

Fondée en 1997, CBC a connu, en 2009, des difficultés en termes de respect des ratios prudentiels et de préservation des fonds propres. La banque était dirigée à l’époque de ces contreperformances par le milliardaire Yves Michel Fotso, aujourd’hui emprisonné pour détournement et complicité de détournement de deniers publics. L’administration provisoire de CBC a été prorogée six fois.

André Noir

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here