Commerce extérieur : Le guichet unique veut améliorer son formulaire « eFORCE »

0
284
GUCE

(BFI) – Le Guichet unique des opérations du commerce extérieur (Guce) du Cameroun a pris part le 30 octobre dernier à la 3e mission multisectorielle organisée à Douala par le Club Afrique Développement et la Société camerounaise de banque.

A cette occasion, Honoré Njime, le conseiller du directeur général du Guce a présenté, entre autres, le formulaire unique des opérations du commerce extérieur « eFORCE ». A ce jour, a indiqué le responsable, c’est un outil incontournable. Il permet à l’opérateur économique d’exécuter les formalités liées à l’importation, l’exportation et le transit des marchandises au Cameroun.

A travers, « eFORCE », les déclarations sont automatiquement transmises aux banques avec toutes les pièces requises pour la domiciliation et les documents finaux sont disponibles pour chaque cargaison. Il s’agit de la facture définitive, le connaissement, la lettre de transport aérien, le numéro de la déclaration en détail, le montant des droits et taxes et le numéro de la quittance justifiant l’acquittement des montants dus.

Par ailleurs, il y a la possibilité de télécharger des statistiques sous fichier Excel, sur les domiciliations d’importation et d’exportation de chaque établissement de crédit pour une période souhaitée. Il est aussi possible de faire la déclaration d’importation et d’exportation des services en vue de domiciliation. Ce service sera opérationnel durant la première moitié du mois de novembre.

Dans la prospective, a indiqué Honoré Njime, le Guce entend mettre en œuvre un module « eFORCE » permettant aux établissements financiers de transmettre de manière électronique les demandes de règlement à la Banque centrale. Ce sera un atout pour le Transit (ouverture au pays de l’hinterland) en matière d’initiation et de suivi des dossiers en ligne par les opérateurs de l’hinterland, l’anticipation et la traçabilité des opérations et une meilleure appropriation des procédures, grâce à l’assistance fournie par « eFORCE ».

Le Guce a été créé en 2000 dans le but de réduire les délais des formalités d’importation et/ou d’exportation. La réduction des délais de passage des marchandises ; La simplification des procédures relatives aux importations et aux exportations et par conséquent l’amélioration de la qualité de services des opérateurs et de la place portuaire dans son ensemble ; L’amélioration de l’activité économique et en accroitre les retombés au port de Douala ; L’ouverture de la place portuaire de Douala au reste du monde dans le but de le propulser au niveau des places  portuaires les mieux organisées et les plus modernes du monde.

Omer Kamga

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here