Commerce extérieur : Attijariwafa Bank sensibilise sur les opportunités

0
369
Club Afrique developpement
Mme Mouna KADIRI, Directeur du Club Afrique Développement lors de sa présentation

(BFI) – Les entreprises qui travaillent à l’international sont généralement plus performantes que celles dont les activités sont orientées en interne. Le commerce international présente donc des opportunités illimitées que les opérateurs peuvent saisir, grâce notamment au Club Afrique Développement.

Le Club Afrique Développement du groupe bancaire marocain Attijariwafa Bank, présent au Cameroun à travers la Société camerounaise de banque (SCB) vient de tenir à Douala une rencontra d’affaires multisectorielle. Articulée autour du thème « Commerce : levier de la croissance des entreprises », cette rencontre a connu la participation d’une bonne brochette d’opérateurs économiques du cru.

A l’occasion de cette rencontre, le Club Afrique Développement a opportunément mis un accent particulier sur le commerce comme « levier de la croissance des entreprises ».  Avec l’entrée en vigueur de la Zone de libre-échange continental africain (ZECLAF) né récemment à Kigali par la volonté des chef d’Etat, le continent représentera dans un roche horizon le plus grand espace économique au monde avec 1,3 milliards de consommateurs, voire davantage. Un atout important certes, mais au préalable il faudra surmonter des contraintes certaines. L’Afrique souffre encore de la faiblesse, voire de l’inexistence de flux d’échanges à la mesure de son potentiel. Des défis que les pays africains peuvent surmonter par la mutualisation de leurs moyens et de leurs efforts, mais aussi et surtout par la consolidation et la transformation de leur potentiel économique. Les obstacles au commerce extérieur ainsi que les contraintes vécues au quotidien ainsi que les approches de solutions ont été passées en revue par un panel composé d’opérateurs économiques, de formateurs et de structures d’accompagnement dont la Chambre de commerce. La présidente de Club Développement Afrique a présenté cette structure comme « une plateforme qui pourrait permettre à ses membres de solutionner la plupart des obstacles au commerce extérieur, car il s’agit d’une référence en Afrique et une nouvelle étape qui consacre l’entreprise engagée en Afrique ».

Un acteur majeur de l’économie locale

Pour sa part le Ministre du Commerce, Luc Magloire Mbarga Atangana a salué le Partenariat public-privé (PPP) avant d’inviter les différentes parties prenantes à « explorer toutes opportunités pour les affaires qui sont nombreuses et se ramassent à la pelle et de renforcer les échanges pour nourrir 1,3 milliard de consommateurs africains ».

Cette mission multisectorielle a été organisée sous l’égide de Attijariwafa Bank Cameroun. Premier réseau bancaire du pays avec 54 agences, la SCB Attijariwafa Bank Cameroun est devenu « un acteur majeur qui accompagne le Cameroun vers son développement », a indiqué son Directeur Général. Un accompagnement à travers la présence de quatre structures du groupe et couvrant les secteurs bancaires et des assurances.

Il s’agit entre autres, d’Attijari Securities Central Africa (ASCA), Attijariwafa Bank, Wafa cash central Africa et Wafa assurance Vie.

La SCB Attijariwafa Bank Cameroun finance plusieurs projets de développement dont 37 milliards de FCFA pour la construction du barrage hydroélectrique de Nachtigal qui devrait produire 420 Mégawatts (MW) dès 2022. Elle est également arrangeur de deux emprunts obligataires d’un montant global de 200 milliards de FCFA.

Paul NKALA

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here