Central Africa Oil & Gas 2019 : Vers un approvisionnement équitable en produits pétroliers en Afrique Centrale

0
302
Bertrand ABEGOUMEGNE

(BFI) – La 4e édition du forum Africain de pétrole et du gaz s’ouvre le jeudi 06 juin à Yaoundé, la capitale politique du Cameroun, sous le parrainage de M. Gaston Eloundou Essomba, Ministre de l’Eau et de l’Energie.

Principal cadre sous régional de réflexion sur l’approvisionnement et la distribution équitable des produits pétroliers en Afrique Centrale, en vue d’améliorer et de partager les expériences et les bonnes pratiques en matière de transport, de stockage et de distribution des produits pétroliers dans l’espace Cemac, la rencontre permettra à long terme d’étudier les mécanismes de création et de mise en œuvre d’un observatoire sous régional dédié au secteur aval pétrolier et du gaz.

Le Forum Africain de pétrole et gaz qui se veut la plateforme d’échange par excellence entre le secteur privé, le secteur public et les consommateurs se tiendra cette année pour sa quatrième édition sous le thème « Approvisionnement et distribution des produits pétroliers en Afrique Centrale : défis actuels et perspectives ». Ce dernier fort évocateur traduit à suffisance la volonté du gouvernement camerounais d’agir dans le sens d’atteindre l’émergence dans les délais escomptés grâce à son économie avec en tête de file les acteurs du secteur privé. Cette émergence tant voulue passe normalement par l’amélioration du climat des affaires. Et ce dernier trouve certainement ses fondamentaux par une offre suffisante d’énergie.

Réunis en octobre 2017 à N’Djamena pour le sommet extraordinaire des Chefs d’Etats de la Communauté économique et monétaire des Etats de l’Afrique centrale (CEMAC), Les chefs d’Etats du Tchad, du Cameroun, de Rca, du Congo, du Gabon et de la Guinée équatoriale ont adopté « la Politique Energétique de l’Afrique Centrale à l’horizon 2035 ». Couvrant l’espace CEEAC, cette politique vise à doter la sous-région, d’infrastructures énergétiques fiables, efficaces et capables d’assurer son intégration physique.

Si donc la disponibilité d’une offre en énergie de qualité suffisante est une priorité pour les chefs d’Etats de l’Afrique Centrale, le Forum Africain de pétrole et gaz en est le cadre de réflexion idéal. Une plateforme qui envisage, chaque année, réunir les institutions et organismes gouvernementaux, les experts, les acteurs économiques, les entreprises publiques et privées, les ONG de la sous-région œuvrant dans le développement de l’aval pétrolier.

Par Christian Trésor Adong Baliaba

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here