Business Events : les dépenses en Afrique ont atteint 23, 4 milliards de dollars en 2017

0
445

L’information est contenue dans une étude rendue publique le lundi 12 novembre 2018 et dénommée « Global Economic Significance of Business Events ». Le rapport, réalisé par Oxford Economics, a été commandé par  « The Events Industry Council » afin de connaître l’importance économique mondiale des business events.

Selon les initiateurs, il s’agit d’une recherche sans précédent réalisée grâce aux efforts concertés des secteurs public et privé pour qualifier la valeur, l’influence et l’impact que les business events produisent dans le monde entier. En outre, explique-t-on, l’étude permet à cette industrie dynamique de comparer ses contributions actuelles et de suivre sa croissance future.

Les dépenses directes concernent la planification, la production, la participation et / ou l’organisation d’événements professionnels, définis comme un rassemblement de 10 participants ou plus pendant au moins quatre heures dans un lieu pour des réunions, des conférences, des conventions, des expositions et des voyages de stimulation. L’étude n’incluait pas les activités sociales, scolaires, récréatives ou les expositions.

En Afrique, les dépenses ont atteint 23, 4 milliards de dollars Us et 80, 6 millions de personnes ont participé à des événements professionnels sur le continent en 2017. Une personne a dépensé, en moyenne 290 dollars Us.

En termes de dépenses directes au monde, l’Afrique se classe à la 6ème position sur 7 régions. L’Amérique du Nord est en première position avec 381 milliards de dollars us de dépenses, suivie de l’Europe de l’ouest (325 milliards us), de l’Asie (271,4 milliards us), de l’Amérique latine et des Caraïbes (33 milliards us), de l’Europe centrale et de l’est (24,6 milliards us), de l’Afrique (23,4 milliards us) et du Moyen-Orient (12,8 milliards us).

En termes de participants, l’Afrique se classe à la 5ème position sur 7 régions. Dans cette catégorie, l’Asie se classe en première position avec 482,7 millions de participants, suivie de l’Europe de l’ouest (444,4 millions de participants), de l’Amérique du Nord (329,7 millions), de l’Amérique latine et des Caraïbes (91,2 millions), de l’Afrique (80,6 millions), de l’Europe centrale et de l’est (66 millions de participants) et du Moyen-Orient (26,1 millions).

Par ailleurs, les Business events ont généré 11,7 milliards de dollars en PIB en Afrique et créé 328 000 job directs sur le continent. Le secteur a eu un impact économique de 49 milliards de dollars us en Afrique en termes de « Business Sales ».

Sur le plan mondial, les business events ont généré un PIB de 621,4 milliards de dollars.

Top 50

Dans le top 50 de la catégorie « Impacts directs générés par le secteur des business events », on retrouve quatre pays africains: le Nigeria à la 21e  place avec 4,2 milliards de dépenses directs, 2 milliards de PIB, 52 000 jobs directs créés et 15224 participants ; l’Égypte à la 44e  place avec 1,2 milliards de dépenses directs, 600 millions usd de PIB, 22 000 emplois directs créés et 4.421 participants ; l’Algérie à la 45e avec 1,2 milliards de dépenses directs, 900 millions usd de PIB, 24 000 emplois directs créés, 4059 participants et enfin le Kenya à la 48e avec 1,1 milliards de dépenses directs, 600 millions de PIB, 25 000 emplois directs et 4175 participants.

D’une manière générale, l’étude indique que le secteur des événements d’affaires a généré directement plus de revenus (Business sales) que de nombreux grands secteurs mondiaux comme  l’électronique ou et le matériel de bureau.

L’étude révèle également que dans le monde, les événements professionnels sont directement à la base de la création de plus de 10,3 millions d’emplois et que près de 26 millions d’emplois sont directement et indirectement liés aux business events.

Par ailleurs plus de 1,5 milliard de participants ont pris part à des événements d’affaires dans plus de 180 pays en 2017, selon l’étude.

Cinquante pays ont représenté 96% du total des dépenses directes. Les États-Unis sont en tête avec 325 milliards de dollars. La Chine, l’Allemagne, le Royaume-Uni et le Japon se classent parmi les cinq premiers.

Le rapport indique en outre que les événements d’affaires offrent de nombreux autres avantages, tels que la fourniture d’une source inestimable d’apprentissage , la formation continue pour les certifications professionnelles et les licences, un forum pour l’installation et le maintien de contacts professionnels, des moyens efficaces de renforcer les efforts de vente et un moyen d’échange d’informations menant à l’innovation, aux nouveaux traitements médicaux et aux avancées de la recherche.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here