Budget de l’Etat : baisse des recettes pétrolières de 60 milliards sur la période 2019-2021

0
356

(BFI) – De 450 milliards de francs Cfa en 2019, les recettes pétrolières au Cameroun retomberont à 409 milliards de francs Cfa en 2020, puis à seulement 390 milliards de francs Cfa en 2021, en baisse de 60 milliards de francs Cfa sur une période de 3 ans, révèle le tableau prévisionnel des opérations financières de l’Etat (Tofe), conçu par le ministère des Finances.

Bien que les motifs de cette baisse des recettes ne soient pas explicites, l’on peut subodorer que ces prévisions tiennent compte de la fluctuation des prix du baril du brut à l’international, en rapport avec la valeur du dollar, et même de l’évolution de la production locale, qui évolue plutôt à la baisse ces dernières années.

En effet, ainsi que le prédisait déjà l’agence de notation américaine Standard & Poor’s (S&P) dans un rapport de 2015, après le franchissement, pour la première fois depuis 2002, de la barre de production de 100 000 barils par jour au cours des quatre premiers mois de l’année 2015, le rythme de production du brut au Cameroun a sensiblement baissé depuis 2017, passant de 34,9 millions de tonnes en 2015, à moins de 30 millions de tonnes depuis 2 ans.

A titre d’exemple, en cette année 2019, la production annuelle projetée par les pouvoirs publics camerounais est de seulement 24,5 millions de tonnes, contre 33,6 millions de tonnes effectivement produites au cours de l’année 2016.

Par Rémy Ngassana

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here