Ascoma cède ses filiales Africaines à la holding Chedid Capital

0
293
ASCOMA

(BFI) – Le courtier Ascoma compte céder ses activités africaines à la holding Chedid Capital, qui ambitionne de former un leader du courtage en assurance au Moyen Orient et en Afrique. Ascoma veut recentrer ses activités sur la principauté de Monaco, la France et l’Europe.

Le courtage en Afrique a finalement vendu ses deux jambes. Après Gras Savoye, cédée au britannique Willis, c’est au tour de Ascoma Assureurs Conseils d’être cédé au libanais Chedid Capital.

Le courtier Ascoma, qui figure à la onzième place du palmarès 2020 des courtiers millionnaires, avec un chiffre d’affaires de 54,7 M€ en 2019, est entré en négociations exclusives avec le Holding Chedid Capital, maison mère de Chedid Re courtier en réassurance et broker au Lloyd’s, pour lui céder le contrôle du périmètre africain de la société Ascoma Assureurs Conseils.

L’acquéreur est le libanais Chedid Capital, qui prend position par le biais de cette transaction sur 20 pays. Détenue jusque-là par la famille Husson, le courtier change donc de mains partout sauf en France et à Monaco. Selon les informations, l’acquéreur a acquis 80% du capital, laissant 20% à l’actionnaire historique.

Mais cette cession ne signifie pas, pour autant, la rupture des relations avec la famille Husson, propriétaire d’Ascoma, qui restera « associée au groupe Chedid », confie Hervé Husson,le président d’Ascoma. La famille Husson conservera, en effet, une part minoritaire au capital. « Nous resterons impliqués dans le développement du groupe en restant actionnaire significatif et membres du conseil d’administration. Ma famille cède ses activités en Afrique tout en restant associé au groupe Chedid dont nous avons pu apprécier le grand professionnalisme, le sérieux et l’intégrité. Nous avons désormais l’objectif de nous recentrer sur le développement de nos affaires en Principauté, en France et également en Europe ».

Cette transaction fait écho à celle qui a vu fin 2015, le courtier en assurances Gras Savoye adopter le nom de marque Willis Towers Watson (WTW) sur ses marchés africains dans la suite de son absorption par le groupe britannique Willis (qui a fusionné en 2016 avec le cabinet américain de gestion de risque Towers Watson).

Avec 780 collaborateurs, un réseau de 23 filiales réparties dans 21 pays en Afrique ainsi qu’une entité, à Paris, en charge des affaires internationales, Ascoma est un acteur important du courtage IARD et santé en Afrique.  Ce rapprochement « s’inscrit dans un projet global visant à créer un leader du courtage en Afrique et au Moyen Orient qui permettra de développer une gamme complète de solutions d’assurance dans ces marchés » estime Farid Chedid, fondateur et président de Chedid Capital.

Christian Trésor Adong Baliaba

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here