Amougou Belinga lance Vision Exchange S. A pour achat, vente de devises et transfert de fonds

0
647
Vision Exchange

(BFI) – Après la mise sur pied de son groupe de médias (journal l’anecdote, Africa Express, Vision 4 et radio Satellite), de son institution universitaire (Issam), sous la tutelle de l’Université de Douala, ainsi que de son établissement bancaire, Vision Finance, opérationnelle depuis le mois d’Avril 2019, Le patron du groupe l’Anecdote, Jena Pierre Amougou Belinga vient de doter le Cameroun d’une véritable entreprise d’achat, de vente de devises et de transfert de fonds. Il s’agit de Vision Exchange S.A.

Le lancement de la phase opérationnelle de Vision Exchange a été effectif le mercredi 19 février dernier à Yaoundé la capitale politique du Cameroun, par Jean Pierre Amougou Belinga le PDG du Groupe L’Anecdote, en présence d’une bonne brochette d’autorités administratives, politiques, ainsi que d’hommes d’affaires. Vision Exchange a son siège social au carrefour Elig-Essono, dans le 1er Arrondissement de Yaoundé.

 » Le monde est devenu un grand village planétaire ; tout le monde vit en interdépendance. Vision Exchange apporte une valeur ajoutée en ce qui concerne les transactions financières intercontinentales parce qu’elle ne va pas se limiter au niveau du Cameroun et de la sous-région« , a déclaré Jean Pierre Amougou Belinga au cours de la cérémonie d’inauguration

Vision Exchange S.A est un bureau de change agréé le 26 juillet 2019. Toutefois, son agrément a été délivré le 03 février dernier. Le nouveau fleuron du Groupe L’Anecdote s’occupe de la vente, de l’achat des devises et des chèques de voyage. Pour la directrice générale de Vision Exchange, Agnès Mbeng, il s’agit d’une infrastructure dotée d’une intelligence soft, digne des plus grands bureaux de change du monde, avec un fond de roulement d’une valeur de 300 millions de francs CFA pour les premières transactions.

Outre le siège social au carrefour Elig- Essono, Vision Exchange qui est doté de bunkers hyper sécurisés pour les opérations, compte deux agences à Yaoundé et Douala, ainsi que plusieurs postes de change à travers le Cameroun, à l’instar de l’aéroport international de Yaoundé- Nsimalen, ainsi qu’à l’aéroport international de Douala la capitale économique du Cameroun. Selon Jean Pierre Amougou Belinga le promoteur et Président du conseil d’administration de Vision Exchange S.A, rassure que dans les prochains mois, l’entreprise va étendre ses agences sur l’ensemble du territoire national, dont dans l’Extrême-Nord à Maroua. Des bureaux sont aussi prévus à Dubaï, en Turquie et dans biens de pays de l’hémisphère Nord.

Rappelons que jusqu’à présent, l’activité de change, d’achat et de vente de devises, était encore entre les mains de personnes dangereuses et à la moralité douteuse : des cambistes, avec tout ce que cela comporte comme risque de se faire agresser, braquer ou se faire duper par les faux billets. Une contrebande qui fait perdre des milliards d’impôts à l’État du Cameroun. Aussi, le ministère des Finances ainsi que plusieurs ingénieurs financiers voient- ils en l’arrivée de Vision Exchange S.A, une grande opportunité pour sécuriser l’activité de change, d’achat et de vente de devises. Il s’agit en somme d’une entreprise innovante qui sera une adjuvante précieuse pour le projet d’Emergence du Cameroun.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here