American Airlines reporte de nouveau son lancement vers Casablanca

0
142
American Airlines

(BFI) – La compagnie aérienne American Airlines a sans surprise annulé le lancement prévu jeudi de sa nouvelle liaison entre Philadelphie et Casablanca, pour cause de restrictions de voyage et de chute de la demande liées à la pandémie de coronavirus. Mais le retrait de sa flotte des Boeing 757 qui devaient être utilisés pose la question de quand et comment elle sera finalement inaugurée.

La première liaison vers l’Afrique de la compagnie américaine, qui devait voir le jour le 4 juin 2020 avec trois vols par semaine entre sa base à Philadelphie et l’aéroport de Casablanca-Mohammed V (hub de sa nouvelle partenaire dans l’alliance Oneworld, Royal Air Maroc), est victime de la crise sanitaire. Les trois rotations hebdomadaires jusqu’au 8 septembre devaient être opérées en Boeing 757-200, sans concurrence.

Lors de l’annonce de cette ligne en aout dernier, Vasu Raja, vice-président du réseau et de la planification chez American Airlines, déclarait : « Nos clients et les membres de notre équipe nous ont demandé quand nous allons commencer le service en Afrique, et je ne pourrais pas être plus heureux de faire cette annonce pour dès 2020. Nous sommes impatients de travailler avec Royal Air Maroc quand ils rejoindront l’alliance Oneworld en janvier », ajoutait le dirigeant, « ce qui permettra de créer encore plus de liaisons en Afrique, vers des villes comme Marrakech, Lagos et Accra. Et ce n’est qu’un début ».

Mais les frontières marocaines (entre autres) restent fermées, et American Airlines a annoncé il y a un mois un départ en retraite anticipée pour les 34 757-200 qui avaient rejoint sa flotte en 1989, et volaient principalement sur les routes intérieures et vers Hawaï ainsi que sur des services transatlantiques et en Amérique latine. Elle se séparera aussi de ses neuf Airbus A330-300 hérités en 2013 de US Airways et déployés en majorité sur son réseau transatlantique, « abandonnera » les 19 Bombardier CRJ200 exploités par PSA Airlines, et cloue au sol jusqu’en 2022 ses A330-200.

L’inauguration de cette ligne, évoquée pour l’été 2021, pose donc le problème de l’appareil qui sera utilisé par American Airlines : ses plus petits bicouloirs sont désormais les Boeing 787-8 de 239 sièges, tandis que l’Airbus A321XLR (sans configuration officielle mais les A321neo ont 196 places), qui devaient remplacer les 757, ne seront pas livrés avant 2025. Et la plupart des analystes visent un retour aux niveaux de trafic de 2019 (et donc de demande) pas avant 2023…

Rappelons que Royal Air Maroc dessert aux Etats-Unis les aéroports de New York-JFK, Washington, Boston et Miami, des lignes qu’American Airlines propose en partage de codes. Leur accord permet des correspondances au-delà de ces villes sur les deux rives de l’Atlantique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here