Air France offre un nouveau service à partir de l’Afrique

0
531
AIR FRANCE

(BFI) – Une fois n’est pas coutume. C’est par une première desserte sur Accra, la capitale ghanéenne, que la compagnie française va inaugurer ses vols avec les trois classes rénovées sur ses quinze appareils qui vont aussi offrir Internet.

Ainsi, pour les premiers vols de ses nouvelles cabines long-courriers dédiées à l’Airbus A330, Air France a choisi le réseau africain. Accra via Ouagadougou est la première destination desservie avec cet équipement haut de gamme.

Un aménagement de prestige

La classe affaires offre 36 sièges-lits de plus de deux mètres de long disposés 2-2-2, ce qui ne permet pas aux places près des hublots d’avoir accès à une allée. En Premium Economy, les 21 sièges s’inclinent à 130° dans une coque fixe. En Economy (167 sièges), davantage d’espace entre les accoudoirs, une mousse ergonomique renforcée et une inclinaison à 118° pour le siège, accompagnent un espace de 79 cm pour les jambes. Le siège Economy dispose aussi d’une prise électrique et d’un port USB.

Jusqu’à la fin de la saison hiver, les clients pourront ainsi bénéficier de ces cabines vers Accra (Ghana), Ouagadougou (Burkina Faso) ainsi que Houston (États-Unis). Puis, dès la saison été 2019, le nouvel Airbus A330 s’envolera progressivement vers Cotonou (Bénin), Lagos (Nigeria), Niamey (Niger), ainsi que Bangalore et Delhi (Inde) et Seattle, Chicago et Dallas (États-Unis). Les autres destinations africaines sont déjà desservies par des Boeing 777 aux cabines rénovées (Dakar, Bangui, Libreville, Douala par exemple) ou en A380 (Abidjan, Johannesburg). Ces appareils dédiés aux lignes à fort trafic offrent des capacités supérieures en passagers alors que l’A330 avec 224 sièges est le plus petit de la flotte long-courrier.

Une flotte connecté au réseau

À raison d’un appareil par mois, les 15 Airbus A330 de la flotte seront dotés de nouvelles cabines. Un investissement global de 140 millions d’euros, soit un peu moins d’un million par avion. Le programme avait pris un an de retard, bloqué par le Syndicat national des pilotes de ligne qui exigeait des toilettes à bord réservées à l’équipage.

Les A330 seront aussi connectés à Internet d’ici à 2020. Trois pass, au choix, seront accessibles pour les passagers depuis leurs propres appareils (smartphone, tablette, ordinateur). Le pass « Message », gratuit, permettra d’envoyer et de recevoir gratuitement des messages depuis leurs applications via leur smartphone ou tablette durant tout le vol. Un pass « Surf » permet de naviguer sur Internet et de consulter ou d’envoyer des e-mails pour 8 € (ou 2 700 Miles du programme de fidélité), pour une durée d’une heure ou 18 € (6 000 Miles) pour toute la durée du voyage à bord des vols long-courriers. Enfin le pass « Stream » inclura les avantages du pass Message et du pass Surf ainsi qu’un haut débit internet pour profiter du streaming et du téléchargement durant tout le vol au tarif de 30 € (10 000 Miles).

Par Félix Victor Dévaloix

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here