Aidés par des baisses de charges, les assureurs gabonais résistent à la Covid-19

0
187
ASSURANCES

(BFI) – Le chiffre d’affaires cumulé des sociétés d’assurance opérant au Gabon a été de 61,3 milliards de FCFA au cours du premier semestre, selon des données fournies par la Direction générale de l’économie et de la politique fiscale. Cela représente une baisse de 5,8%, comparé à celui de la même période en 2019. Cette contreperformance est liée à la Covid-19 car, sur le premier trimestre 2020, la performance des assureurs était en hausse de 1,1%.

Techniquement cependant, les responsables du ministère de l’économie estiment que les activités du secteur des assurances ont été freinées par le ralentissement de l’investissement, les difficultés de trésorerie des entreprises, les effets de la crise sanitaire internationale et les mesures de confinement mises en oeuvre.

La baisse la plus importante a été observée dans le secteur des assurances-dommage. Le chiffre d’affaires y a régressé de 6% à 55,3 milliards de FCFA au deuxième trimestre 2020 comparé à la même période en 2019. Mais dans le détail, on a noté une augmentation de 4,3% des primes encaissées dans le segment « Maladie /Assistance », ce qui a permis d’atténuer la baisse du chiffre d’affaires du segment.

Le chiffre d’affaires de la branche Vie et Capitalisation s’est contracté de 3,5% pour s’établir à 9,4 milliards de FCFA sur la période analysée. Ce recul touche les segments « Capitalisation et Mixte » qui ont enregistré des contre-performances respectivement de 4,8% à 6 milliards de FCFA et de 75% à 200 millions de FCFA. Etonnamment, les produits d’assurance « Décès » ont progressé de 6,7%, à 3,2 milliards de FCFA.

Rappelons que malgré ce repli dans les chiffres d’activités des assureurs, on reste dans des volumes bien plus importants que les performances passées. Les assureurs de ce point de vue ont plutôt bien résisté malgré la Covid-19. Le chiffre d’affaires du secteur de 61,3 milliards de CFA, reste supérieur à celui de la même période en 2018, qui n’était que de 30,4 milliards de FCFA.

Aussi, il faudra attendre la publication définitive des performances du secteur des assurances gabonnaises. Celles de 2020 sont encore des estimations non-auditées des entreprises, et le chiffre d’affaire ne raconte pas toute l’histoire. On note par exemple les commissions versées aux courtiers ont connu une grosse baisse (-35%), tout autant que le règlement des sinistres (-8,8%). Une performance qui reste en attente d’explication.

Elise Nguélé

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here