Afriland First Bank, première banque camerounaise en 2020, maintient ses parts de marchés

0
38
Afriland First Bank

(BFI) – Classée 123e sur les 200 du ranking 2020 de Jeune Afrique, elle gagne huit places et se positionne devant SGC, BICEC et SCB Cameroun.

C’est une faible représentativité pour les banques opérant au Cameroun, dans le top 200 des premières banques africaines publié récemment par Jeune Afrique, pour le compte de l’année en cours. Avec 15 établissements de crédit en activité sur son sol à fin juin 2020, le pays n’aligne que quatre banques, dans un tableau de performances dominé une fois de plus, par l’Afrique du Sud, l’Egypte, l’Algérie, le Maroc et le Nigeria. Conjoncture oblige, l’hebdomadaire s’est limité cette année à ce seul classement continental, sans le ranking régional habituel. Qu’à cela ne tienne, Afriland First Bank conserve le leadership au niveau national.

Classée 123e /200, l’établissement dirigé par Alphonse Nafack -par ailleurs président de l’Association professionnelle des établissements de crédits du Cameroun (Apeccam)-, remonte de huit places par rapport à son rang en 2019. Avec un chiffre d’affaires évalué à 1, 986 million de dollars (un peu plus d’un milliard de Fcfa) et un résultat net de 110 000 dollars (environ 61 millions de Fcfa) réalisés en 2019-données utilisées pour le classement 2020-, la First Bank maintient ses parts de marché. Le reste du quatuor national est composé de Société générale Cameroun (SGC) classée 143e qui, elle aussi, réalise une légère progression (+ une place), grâce à un chiffre d’affaires de 1,556 million de dollars.

Bien que deuxième, la structure gérée par la sénégalaise Marème Mbaye Ndiaye depuis 2018, affiche un résultat net de 120 000 dollars, supérieur à celui de la First Bank. 158e au tableau, la Banque internationale du Cameroun pour l’épargne et le crédit (BICEC), troisième. L’établissement racheté par le groupe marocain BCP en octobre 2019, gagne quatre places dans ce nouveau classement, avec un chiffre d’affaires de 1,306 million de dollars et un résultat net de 90 000 dollars. La Société commerciale de banque Cameroun (SCB Cameroun), dirigée par Mohammed Mejbar remonte également de cinq places, passant ainsi du 182e rang en 2019 au 177e cette année. La filiale du groupe marocain Attijariwafa Bank –elle-même septième meilleure banque du contient-, a réalisé un chiffre d’affaire de 1,078 million de dollars et un résultat net de 85 000 dollars.

Dans l’ensemble, les banques implantées au Cameroun bien que peu nombreuses, réalisent toutes des progressions. Avec le Gabon (BGFI Bank Holding Corp classé 54e), ce sont les deux seuls pays de la CEMAC à avoir été classés cette année, soit cinq banques, sur les 50 en activité dans la sous-région. En raison du Covid-19, le redémarrage observé en 2019 ne pourra pas être maintenu cette année, notamment pour le classement 2021 à venir.

L’année dernière, les 200 premières banques du continent ont connu une hausse de leurs bilans exprimés en dollars (+8,8%) et un rebond spectaculaire de leur produit net bancaire (+16,7%) à plus de 83,7 milliards de dollars (plus de 46 000 milliards de Fcfa), niveau jamais atteint selon Jeune Afrique. Des performances logiques dans un environnement économique alors favorable sur le continent qui affichait en 2019, un taux de croissance de 3,9% selon des données de la BAD. La recomposition du secteur financier africain post-Covid envisagé par Jeune Afrique ne devrait sans doute pas épargner le marché bancaire national pour l’heure, résilient.

Placide Onguéné

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here