Africa Investment Forum : faciliter la conclusion des deals stratégiques

0
209
Africa-Investment-Forum

(BFI) – Johannesburg a revêtu ses plus beaux habits. La raison? Cette métropole sud-africaine accueille la deuxième édition de l’Africa Investment Forum, qui s’ouvre ce lundi 11 novembre 2019, au Sandton Convention Centre. Cyril Ramaphosa, président de l’Afrique du Sud, Paul Kagamé du Rwanda et Nanan Akufor-Ado du Ghana ont tous confirmé leurs présences à ce rendez-vous de haut niveau, dont l’objectif est clairement affiché: “mobiliser les investisseurs publics et privés pour booster le développement économique du continent”.

Les organisateurs, à savoir la Banque Africaine de Développement et le gouvernement sud-africain promettent une rencontre axée sur la signature de gros deals. «L’année dernière, nous avons obtenu des résultats remarquables avec plus de 36 milliards de dollars d’investissements d’intérêts signés ou en cours de clôture. Nous espérons que cette année sera encore meilleure », a déclaré Vuyelwa Vumendlini, directrice générale adjointe du Trésor national sud-africain, en marge d’une conférence de presse en prélude de l’événement.

Cette sorte de place de marché entre les porteurs de projets (publics et privés) et les investisseurs (institutions multilatérales, fonds souverains, fonds de pension, fonds d’investissements et, entre autres banques commerciales), vise à faciliter la conclusion de deals stratégiques.

Le forum de l’investissement va bien au-delà de l’événement de trois jours qui commence lundi. C’est un processus continu d’enrichissement d’accords, de préparation de projets, de clôture d’opérations, de réunions de conseils d’administration. L’on s’assure surtout que ces accords aient réellement un impact sur le continent », a déclaré Chinelo Anohu, directeur principal du Africa Investment Forum.

Les priorités du continent sont nombreuses. Pour Mduduzi Mbapa, conseiller principal auprès du Premier ministre du Gauteng, l’édition de l’an dernier a mis en évidence la nécessité d’une plus grande interconnexion sur le continent. «Grâce à ce forum, nous veillons à ce que notre continent se développe et contribue à la croissance du monde », a-t-il déclaré.

Selon le président de la Banque Africaine de Développement, le Forum qui s’achèvera le 13 novembre prochain, ambitionne de “puiser dans le vaste réservoir des capitaux mondiaux pour assurer le financement de son plan ambitieux de transformation de l’Afrique”. Le Continent, livrent les dernières estimations de la Banque, a besoin de 130 à 170 milliards de dollars par an pour financer ses besoins de développement les plus urgents.

Le forum qui a lieu du 11 au 13 novembre se déroulera en 60 séances. Les premiers contrats tomberont dès la mi-journée de ce lundi.

Les partenaires du Forum de l’investissement en Afrique sont notamment Africa 50, la Société financière africaine, la Banque d’exportation et d’importation pour l’Afrique, la Banque de développement de l’Afrique australe, la Banque européenne d’investissement, la Banque islamique de développement, la Banque de commerce et de développement (TDB).

Christian Trésor Adong Baliaba

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here