14 milliards de FCFA pour les PME camerounaises

0
88

(BFI) – Alamine Ousmane Mey et Jean Luc Stalon respectivement,  ministre de l’Économie et représentant résident du PNUD au Cameroun, ont signé, le 27 septembre 2022, une convention de partenariat en vue de la mise en œuvre d’un programme de financement des PME camerounaises impactées par la pandémie du coronavirus.

Sur les 14 milliards de FCFA disponibles, 18 millions de dollars (plus de 12 milliards de FCFA) ont été mis à disposition par la Banque arabe pour le développement économique de l’Afrique (Badea), qui a choisi le PNUD comme agent d’exécution du programme. Cet organisme onusien a également mis la main à la pâte en apportant une enveloppe de 684 millions de FCFA, au même titre que le Cameroun.

Selon le représentant résident du PNDU au Cameroun, le programme vise trois objectifs principaux : « l’amélioration de l’accès aux financements à travers des lignes de crédits dédiées aux PME, le renforcement de la compétitivité des entreprises, et la facilitation de l’accès aux marchés pour l’amélioration du climat des affaires et de la productivité des PME ».

À en croire les données du ministère des PME, environ 90% des entreprises de cette catégorie ont été touchées par la pandémie du Coronavirus au Cameroun, avec pour corollaire le ralentissement des activités et des licenciements des personnels. À travers cet appui financier de la Badea, il est question de leur permettre de se relever, après les ravages de la pandémie.

Avant ce concours financier de la Badea, les PME impactées par la crise sanitaire mondiale ont déjà bénéficié de l’appui d’institutions financières internationales comme la BEI, ou encore de banques locales telles que BGFI Bank ou en Société Générale, qui ont, entre 2020 et 2021, ouvert des lignes de crédits au profit de ces opérateurs économiques, dont les activités ont pâti du coronavirus.

Omer Kamga

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here